De quoi habiller mes petits petons ...

Hello Ladies !

Pour une inconditionnelle de chaussures, je ne vous ai pas parlé souliers depuis un bail, excepté mon expérience Aigle (ici).

Le pourquoi est simple, mes dernières acquisitions restaient du domaine du pur confort type sneakers ou sandales Birkenstock depuis mon orteil fracturé. N'ayant pas le droit de porter talons et pas envie de chaussures trop étroites, je m'étais réfugiée dans des valeurs sûres niveau bien-être de mes petits petons meurtris :-)
Et puis l'été passé et l'obligation faite par la météo (froid, pluie et autres intempéries) il m'a fallu remettre mes godillots oubliés un temps et là stupéfaction : il me fallait reprendre le chemin des magasins pour trouver mes pantoufles de vair !


L'offre de cette saison est plutôt variée niveau style mais mon besoin n°1 était de trouver des boots pas trop hautes cause mes mollets de cycliste qui empêchent toutes tiges hautes de les galber ! En plus elles se devaient d'être résistantes au bitume, aux transports parisiens (merci les escalators du métro) et bien sûr au temps si clément de la capital que l'on retrouve d'octobre à avril. 
Et puis une paire de boots type motard ne me suffisait pas, j'avais envie d'un autre modèle que j'adore année après année : le type un peu santiag et cette saison ne s'en prive pas alors après un benchmark en bonne et due forme j'ai trouvé mes chéries.

Plutôt que de chercher à vous décrire tout ça, je vous mets quelques photos avec en spécial guest Hannibal qui n'a pas pu résister à vous montrer le bout de sa truffe et la vidéo qui vous les présente un peu plus longuement.



















Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés